C
o
n
f
i
g
u
r
a
t
e
u
r

Trouvez la solution adaptés à vos besoins

Mon poste d'emballage Choisissez « fixe » lorsque l'emballage de vos palettes s'effectue toujours au même endroit, choisissez « mobile » lorsqu'il s'effectue dans différents endroits de votre entreprise.

Produits conseillés

Consommable

Option

Produits conseillés

Consommable

Option

Mon poste d'emballage Choisissez « fixe » lorsque l'emballage de vos palettes s'effectue toujours au même endroit, choisissez « mobile » lorsqu'il s'effectue dans différents endroits de votre entreprise.

Ma hauteur de palette Choisissez « fixe » lorsque la hauteur de palette ne varie jamais ou rarement, choisissez « variable » lorsque les hauteurs de vos palettes varient fréquemment.

Cadence

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Option

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Ma hauteur de palette Choisissez « fixe » lorsque la hauteur de palette ne varie jamais ou rarement, choisissez « variable » lorsque les hauteurs de vos palettes varient fréquemment.

Cadence

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Option

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Produits conseillés

Consommable

Vos coordonnées

Veuillez faire un choix pour passer à l'étape suivante

Étape suivante
Étape suivante
X
Événement

ENTRETENIR SON PISTOLET DE RETRACTION

Comment entretien son pistolet de rétraction Ripack ?

Il existe pour chaque pistolet de rétraction des opérations de maintenance régulière et de nettoyage à réaliser afin d’en assurer le bon fonctionnement. Ces étapes d’entretien sont communes à chaque pistolet de rétraction Ripack.

Entretien indispensable pour la durée de vie de votre pistolet

Cependant, en plus du nettoyage de votre pistolet, il existe des tâches à réaliser avant chaque utilisation. Dans un premier temps, il est important de vérifier le bon état du tuyau sur toute sa longueur, ainsi qu’aux raccords. Il vous faudra changer le tuyau dans les situations suivantes :

  • Si vous remarquez des coupures, même superficielles
  • Tous les 3 ans, dans le cas d’un usage intensif
  • Au plus tard 5 ans après la mise en service (à noter que la date apparaissant sur le tuyau correspond à la date de fabrication).

Il est cependant primordial de n’utiliser qu’un tuyau de remplacement fourni par Ripack, avec ses raccords sertis d’origine.

De plus, il faudra vérifier le bon fonctionnement du dispositif à action maintenue, dit « homme mort », en réalisant l’opération suivante : appuyer sur la gâchette, et relâcher aussitôt. La buse de combustion doit s’éteindre instantanément. Sinon, graisser le robinet gaz.

Il existe également des opérations à connaître dans le cadre de l’entretien de votre pistolet de rétraction Ripack.

Les opérations classiques de maintenance

Le bon fonctionnement de votre pistolet va passer par un bon entretien, ainsi que par la réalisation d’opérations de maintenance classiques. Le changement de l’allumeur, le graissage de vu robinet ou encore la vérification du Sécuripack sont des opérations de maintenance préventives, mais importantes à connaître.

  • Le changement de l’allumeur piezo sur le Ripack 3000

Un allumeur piezo de rechange est fourni avec chaque pistolet. Il vous est possible de le changer, en quelques secondes et sans outils, afin de ne pas bloquer votre activité. Pour cela :

    • Abaissez la gâchette
    • Sortez l’ancien allumeur
    • Le piezo de secours se trouve dans la garde qui protège la main, qui est accessible via la trappe noire
    • Placez l’allumeur au niveau de la gâchette, et refermer

  • Graissage du robinet

En cas d’utilisation dans un environnement fortement poussiéreux, il est conseillé de graisser le piston du robinet gaz, qui vous sera accessible en basculant la gâchette. Cette opération ne nécessitera que quelques secondes.

  • Vérification du Sécuripack

Toutes les 500 heures d’utilisation, ou tous les trimestres au minimum, il est important de vérifier le bon fonctionnement du dispositif de sécurité contre la rupture de tuyau, en réalisant les opérations suivantes :

    • Veillez à vous placer à l’extérieur, loin de toute source d’inflammation, étincelle ou de tout corps en ignition
    • Mettez l’appareil sous pression
    • Avec la clé fournie, débloquez l’écrou de raccord du tuyau, et dévissez-le totalement, jusqu’à ce que le gaz se coupe

Prévoyez environ 5 minutes afin de vérifier votre détendeur Sécuripack.

Les opérations de nettoyage de votre pistolet

Il est important de nettoyer votre appareil de rétraction toutes les 500 heures d’utilisation, si l’ambiance dans laquelle vous travaillez n’est pas trop polluée. Dans le cas contraire, il vous faudra nettoyer votre pistolet dès qu’une baisse de puissance sera perçue.

Le nettoyage complet de votre pistolet vous prendra environ 35 minutes, et comprend le nettoyage de la grille, le nettoyage du venturi, le nettoyage de l’injecteur ou encore l’entretien des joints.

  • Nettoyage de la grille (15 minutes)

Pour cela, vous devrez réaliser les opérations suivantes :

    • Placez la buse quelques minutes dans un bain d’essence sèche (essence F) pour ne pas dégrader les divers systèmes d’étanchéité. Les produits gras comme le pétrole sont à proscrire car ils favorisent l’accrochage ultérieur d’impuretés. Il est donc important de ne surtout pas utiliser d’autre produit dégraissant pour le nettoyage de votre grille
    • Frottez la grille par l’intérieur et l’extérieur, à l’aide d’une brosse dure ou d’un pinceau
    • Nettoyez le tube récepteur de la bougie
    • Rincez à nouveau, et soufflez à l’air comprimé. Veillez à bien souffler l’intérieur du tube en obturant de manière intermittente l’orifice côté grille
    • Remontez la bougie en faisant attention à la pousser en butée au fond de son logement, jusqu’à ce qu’elle se clipse en fin de course. Un mauvais positionnement de la bougie peut engendrer une détérioration du contact électrique de la bougie.
  • Nettoyage du venturi (5 minutes)

Le nettoyage doit impérativement se faire à sec. Pour cela, vous devrez :

    • Frottez le venturi avec un pinceau ou une brosse dure
    • Soufflez à l’air comprimé dans le sens injecteur/buse, afin de ne pas polluer l’injecteur
    • Faites l’essai de fonctionnement. Si votre pistolet n’a pas retrouvé toute sa puissance, vous devrez nettoyer l’injecteur
  • Nettoyage de l’injecteur (10 minutes)

Afin de nettoyer cette pièce de votre pistolet de rétraction, vous devrez :

    • Démontez l’obturateur à l’aide d’un tournevis plat
    • Avec un tournevis adapté, débloquez l’injecteur, déposez-le, rincez-le à l’essence et soufflez-le
    • Remontez l’injecteur après avoir essuyé le joint d’étanchéité monté dessus
    • Rebloquez l’injecteur sans forcer
    • Remontez soigneusement l’obturateur en le vissant à fond, sans forcer
    • Faites l’essai de fonctionnement
  • Entretien des joints (5 minutes)

Afin d’entretenir vos joints, vous devrez les graisser avec une graisse « Molykote 1102 gas cock Grease » ou équivalent.

Maintenant que les différentes étapes d’entretien de votre pistolet sont claires, à vous de jouer. Si malgré cela vous remarquez des anomalies de fonctionnement sur votre pistolet de rétraction, vous pouvez nous adresser un mail, en nous expliquant votre situation, et nous vous répondrons le plus rapidement possible. Sachez que vous disposez d’un service de garantie avec votre pistolet. Si besoin, contactez-nous à info@sefmat.com.