Événement

Sefmat face au Coronavirus

Dès l’apparition du virus Covid19, l’équipe Sefmat a cherché à s’impliquer, à trouver un moyen de soutenir les équipes soignantes dans cette période compliquée. Rapidement, nous sommes entrés dans une aventure humaine, qui une fois de plus, a mis en avant les valeurs de notre entreprise, valeurs que chaque membre de l’équipe partage.

Dans un premier temps, nous avons choisi de faire don de notre stock de masques FFP2 aux équipes soignantes. Chaque personne de l’équipe a validé cette décision, et c’est donc collectivement que nous avons accepté de fournir plus de 700 masques.

Il est rapidement apparu dans l’équipe le souhait de s’investir, de participer à notre échelle à la lutte contre ce virus.

Les équipes d’ingénieurs ont cherché de quelle manière les imprimantes 3D présentes dans l’entreprise pouvaient être utilisées. L’un d’entre eux a pensé à créer un respirateur artificiel. Après différentes recherches, il est apparu compliqué de mener ce projet à terme, et ce pour des raisons sanitaires.

Le responsable du bureau d’études a quant à lui trouvé un groupe de « makers » (propriétaire d’imprimante 3D), qui cherchaient à fabriquer des visières de protection.

Nous avons intégré le groupe de fabrication, en mettant à disposition nos capacités d’impression, ainsi que les matériaux et feuilles transparentes nécessaires à la fabrication.

Chaque membre de l’équipe Sefmat a lancé de son côté un appel au don, afin de récupérer le matériel utile pour la création de visières de protection.

Le groupe de makers a rapidement évolué passant d’une dizaine à plus d’une centaine de membres. Plus de 15 000 visières ont déjà été fabriquées et distribuées aux équipes se trouvant en première ligne.

Différentes actions ont été mises en place par notre équipe, avec comme unique but, aider le personnel de santé et tout autre personne pouvant être confrontée au virus.

Nous sommes aujourd’hui fiers de nos équipes, des valeurs partagées, et de cette solidarité avec les équipes soignantes de notre pays. A l’occasion de cet article, nous tenions également à remercier le personnel des hôpitaux, Ephad et infirmiers libéraux.