La foire aux questions

Nous mettons à votre disposition cette « Foire Aux Questions » pour vous accompagner dans votre projet. Des conseils pour un meilleur emballage sous film rétractable, la consommation de gaz, la réglementation et bien d’autres sujets seront abordés dans cette page.

La foire aux questions

Combien de palettes vais-je pouvoir rétracter avec une bouteille de gaz de 13 kg?

Si nous prenons le pistolet de rétraction Ripack 3000 comme exemple, sa consommation s’établie entre 2.9 à 5.2 kg de gaz par heure (utilisation en continu). Avec une moyenne de 3.5 kg/h (pression moyenne), il est possible de rétracter environ 120 palettes.
Ce chiffre est simplement indicatif, une housse épaisse, la pression de service et les dimensions de la palette sont autant de données qui feront varier le rendement.

A quoi correspond la date sur le tuyau gaz livré avec votre pistolet de rétraction Ripack?

La date marquée sur le tuyau gaz correspond à l’année de fabrication du produit.
Cette date répond aux exigences des normes EN ISO 3821 (tuyau diam int. 6 mm) et DIN 4815 (tuyau diam int. 4 mm) « tuyaux souple en caoutchouc pour le soudage, le coupage et les techniques connexes », à laquelle répond notre fourniture. Aucune date de péremption n’est prévue.
Les recommandations pour le remplacement sont les suivantes :

  • Si l’examen visuel a décelé des blessures,
  • Au plus tard tous les trois ans pour un usage intensif,
  • Au plus tard tous les cinq ans après la mise en service dans les autres cas.

D’autres éléments peuvent également apparaître comme le diamètre intérieur, la résistance maximum exprimée en Bar ou le respect de certaines certifications spécifiques.
Ces tuyaux sont à usage professionnel et non domestique ce qui expliquent également la non présence d’une date de péremption.

Le film rétractable et l’environnement

Le film polyéthylène basse densité (PEbd) est composé d’éléments neutres, c’est un matériau inerte. Sa fabrication, son utilisation, son recyclage et sa destruction ne dégagent pas d’éléments polluants.
Il est recyclable à 100 % à un coût extrêmement faible. Les plastiques utilisés lors de la rétraction, à base de polyéthylène base densité permettent après recyclage d’être réutilisé comme composant dans de nouveaux plastiques, de fabriquer des sacs poubelles ou des plastiques agricoles.
Les nouvelles technologies d’extrusion permettent également d’introduire de plus en plus de matière recyclée dans la fabrication des housses et films rétractables.

Comment bien protéger un produit avec du film à plat?

L’avantage du film rétractable est d’être disponible sous différentes formes et de s’adapter à toutes les charges. Pour des charges très longues ou plus petites, vous pourrez vous diriger vers du film à plat.

Le film à plat est une bobine en continu d’un film qui ne présente pas de soufflets et qui peut être plié selon la largeur (film dossé).
On utilise ensuite les propriétés de soudabilités du film pour effectuer, comme avec un paquet cadeau, un emballage au plus proche du produit.

Pour obtenir une bonne soudure du film, prévoir un recouvrement d’un minimum de 30 cm.

Commencer par souder le film par un balayage continu, et en suivant, faire pression sur cette partie au moyen d’un gant anti chaleur. Il faut éviter ici de frotter le film mais plutôt d’effectuer des pressions répétées.

Lorsque la soudure est effectuée, pratiquer la rétraction en maintenant l’appareil à une distance minimum de 30 cm et selon les recommandations pour la rétraction.
Des vidéos tutorielles sont disponibles pour vous montrer les avantages de cette solution.

Comment bien protéger ma palette avec une housse rétractable ?

La palette devra être surélevée de telle façon que les quatre coins de celle-ci soient libres : ceci a pour but de permettre au film de se rétracter sous la palette et de donner ainsi une très grande cohésion entre la palette et la charge qu’elle supporte.

Le surélevateur de palettes Calpack est l’accessoire idéal pour faciliter cette opération.

Il suffira ensuite d’enfiler la housse rétractable sur votre palette, et laisser suffisamment de longueur pour pouvoir venir se rétracter sous la palette (H + 200 mm).
RECOMMANDATIONS POUR LA RETRACTION (à défaut de prescriptions particulières du fabricant de film) :

Se tenir à une distance minimum d’environ 30 centimètres du film et commencer la rétraction par la partie basse des quatre faces, afin que la rétraction se fasse d’abord sous la palette. Veiller à diriger le flux d’air chaud perpendiculairement aux côtés de la palette.

Appliquer la chauffe d’un mouvement continu, à une vitesse constante.

Les réactions des films n’étant pas similaires, observer celles-ci et moduler votre vitesse de passage et/ou votre distance au film en conséquence.
On pourra aussi moduler la puissance de votre pistolet de rétraction Ripack grâce à son détendeur Securipack réglable.

Une fois le bas de la palette rétractée, poursuivre l’opération pour chaque face en procédant sur toute la largeur du côté, de bas en haut.

Une fois les 4 faces effectuées, rétracter le dessus en dirigeant le flux d’air chaud au-dessus de la palette.

N’hésitez pas à consulter nos vidéos tutorielles afin de comprendre la logique de rétraction du film.

De par sa constitution, le film rétractable continue sa rétraction après la fin de l’application de chaleur, pendant un temps variable en fonction de sa qualité, de son épaisseur et du type de charge filmée. Il est donc recommandé d’attendre que la housse soit refroidie et tendue avant tout déplacement.

Après refroidissement et avant stockage, toujours vérifier l’intégrité de la housse et des produits emballés.

Comment bien choisir sa housse ou son film?

Une housse adaptée facilitera la rétraction de votre palette et protégera votre charge pendant son stockage et son transport. Le film rétractable est disponible dans différentes épaisseurs, différent format et couleurs.
Bien choisir sa housse est donc essentiel dans votre projet d’emballage sous film rétractable.
La première étape est donc de choisir la taille de la housse. De grands standards existent en fonction des dimensions de palettes (80×120, 100×120, 120×120…). Ci-dessous quelques astuces pour le calcul de la dimension adaptée :

    • largeur : + 50 à 80 mm de la palette
    • longueur : + 50 à 80 mm de la palette
    • hauteur = hauteur de la palette + 1/2 largeur + 150 à 200 mm.
        Pour des palettes de hauteurs différentes, il est conseillé de passer sur de la gaine en continu et d’effectuer une soudure grâce à notre gamme de soudeuses Multicover. Cette solution vous évite le gaspillage et des économies sur le prix du film.

Ensuite, l’épaisseur du film est élément à prendre en compte en fonction du poids de la charge et de la nature du stockage ou du transport. Une charge instable et lourde nécessitera donc une épaisseur importante alors que des cartons qui potentiellement seront stockés en extérieur n’auront besoin que d’une barrière contre la pluie.

Ci-dessous quelques informations sur les épaisseurs de film :

  • dans 75 % des cas : 120 µ
  • Produits à angles vifs coupants : 150 – 180 µ
  • Produits lourds mais qui se tiennent très bien sur la palette : 130 – 140 µ
  • Produits lourds mais qui ne se tiennent pas bien sur la palette: 180 µ
  • Sacs de produits non fluides : 120-140 µ
  • Sacs de produits très fluides : 150 µ
  • Caisses carton montage croisé : 120 µ
  • Caisses carton montage non croisé : 140-150 µ

Notre configurateur est à votre disposition pour vous donner une première idée de la solution adaptée à vos besoins. N’hésitez donc pas à demander conseil à notre réseau de partenaires pour vous orienter vers le film adapté à votre besoin.